Image
enfr
Top
Navigation
22 août 2016

Le manuel du surf, Part six : Les différentes parties de la planche.

Il existe de nombreuses catégories de planches (comme nous avons pu le voir dans le chapitre précédent) et dans ces catégories, il est possible d’avoir une multitude de planches très différentes les une des autres.

Cette diversité de boards s’explique par le fait qu’une planche dispose de différentes parties qui peuvent avoir des formes particulières.

outline

  • Le Rocker :

C’est la cambrure d’une planche, la forme de la planche lorsqu’on la regarde de profil.

rocker

Rocker faible (et donc une planche “plate”)

Points forts:

  • Permet de flotter davantage sur l’eau.
  • La rame, le départ et la prise de vitesse sont plus faciles.

Points faibles:

  • Moins maniable 
=> On conservera un rocker faible sur des planches courtes destinées aux petites vagues
.
Rocker élevé (une planche “banane”)

Points forts:

  • Maniable.
  • Evite de planter dans les vagues creuses.

Points faibles:

  • Peu rapide car elle pousse l’eau au fur et à mesure qu’elle avance 
=> Il faut une vague puissante ou un surf vif et technique, capable de générer de la vitesse par les manœuvres.

Les formes des rails :

rail2

 

 

rail

  • Rail plein (boxy):

– Points forts: stabilité, favorise le rebond en bas de vague, réactivité.

– Points faibles: difficulté de faire pénétrer le rail dans l’eau, peut entraîner un surf à plat.

 

 

  • Rail pincé (pinch):

– Points forts: facilité à faire pénétrer le rail dans l’eau, plus de drive.
– Points faibles: moins de stabilité, occasionne des fautes de rail (enfournages, accrochages).

 

 

 

  • Rail intermédiaire (medium):

– Points forts: stabilité, réactivité, plus de facilité à faire pénétrer le rail dans l’eau.

Un bon compromis des deux types de rails précédents.

 

 


Les formes de tails :

  •  Squash :

squashtail_web00

Utilisé dans les petites conditions pour:

–      Sa réactivité.

–      Sa portance.

–       Sa maniabilité.

–       Mais attention aux cassures dans les courbes.

  •  Round tail :

roundtail_web00

Utilisé dans les vagues de taille intermédiaire pour:

–       Son compromis entre le squash et le pintail.

–       Moins de cassure dans les trajectoires du surfeur sur la vague.

–       Facilite aussi le passage d’un rail à l’autre.
 Plus respectueux des courbes de la planche.

  • Pintail :

pintail_web00

Utilisé dans les grosses conditions pour:

–      Son accroche dans les vagues creuses au takeoff.

–       Son contrôle.

–       Mais manque de réactivité et de maniabilité.

 

 

En ayant cette base de connaissance sur le matériel, il vous est désormais possible de choisir votre planche en fonction de votre physique et des vagues car vous connaissez les différentes planches et leurs caractéristiques. Vous êtes aussi capable de cerner les points forts et les points faibles d’une planche.

photo-1464762913765-67b9c32613f6

Ce chapitre clôture le manuel du surf de la Magic Surf School.

Vous disposez maintenant des bases techniques du surf, il vous est donc possible, à partir de tout ce que vous avez pu lire, d’améliorer votre technique pour devenir encore plus performant dans les vagues.

Mais n’oublions pas que la pratique est le meilleur des apprentissages !

Alors la Magic Surf School vous attend dans l’eau !

giphy

Submit a Comment

Posted By

Categories