Image
enfr
Top
Navigation
18 juillet 2016

Le manuel du Surf, Part One: La création de la vague, du vent à la houle.

Le surf est un sport complexe car il rassemble le surfeur (l’être humain), la planche (le matériel) et l’océan (l’environnement naturel). Pour rendre possible et faciliter l’apprentissage, le jeune surfeur doit être informé de certains savoirs basiques concernant ces trois éléments.

L’océan est l’environnement naturel avec lequel le surfeur évolue. Il doit donc en connaître certaines propriétés simples mais indispensables. Pour un compétiteur, il est impératif de pouvoir anticiper la taille et le type de vague auxquelles il va être confronté. Les prévisions météo peuvent rassurer le compétiteur en réduisant les incertitudes.

Exemple: Un surfeur connaissant les conditions du lendemain choisit son matériel (planche, leash).

la vague

Trois parties:

  1. Du vent à la houle
  2. De la houle aux vagues
  3. Le vent (offshore, onshore)

 

du vent à la houle

L’action du vent à la surface de l’eau produit des vagues. On sait que l’air transmet son énergie à l’eau. La naissance du swell (la houle) vient de deux mécanismes.

1/ Le premier crée des petites vagues à partir d’une mer complètement plane, le second accroît les ridules existantes.

Le vent souffle non seulement horizontalement mais aussi verticalement. Cela crée des bosses à la surface de l’eau. Une fois que la surface s’est ridée.

2/ Le second processus provoque à la fois des crêtes et des creux qui croissent aussi longtemps que le vent continue à souffler.

Une fois que le swell est créé, il va se propager sur l’océan.

La taille des vagues dépend de 3 facteurs principaux: la force du vent, sa durée et le fetch (c’est à dire la distance sur laquelle le vent souffle).

 

Les cartes isobariques

 systéme dépressionnaire

La lecture d’une carte isobarique est très importante pour le surfeur. En effet, cela lui permet de connaître les conditions de surf auxquelles il peut s’attendre (avant un entraînement ou une compétition).

Ces cartes nous permettent de savoir ce que l’atmosphère raconte pour les jours à venir. Les lignes les cartes ci-contre sont ce que l’on appelle des isobares. Les isobares sont des lignes de même pression qui définissent les masses d’air.

La pression atmosphérique s’exprime en millibar ou en hectopascal. Plus la pression est basse et plus les isobares sont rapprochés, plus les vents vont tourner vite et plus grosses seront les vagues. En atlantique les dépressions peuvent descendre jusqu’à 900 mb (millibar).

systéme depress

 

Dans le prochain chapitre du manuel du surf nous verrons les deux autres points de la formation des vagues : de la houle aux vagues et les vents !

À la fin de ces deux chapitres vous serez un as de l’océan et de la formation des vagues !

54444

 

 

 

 

Submit a Comment

Posted By

Categories