Image
enfr
Top
Navigation
8 août 2016

Le manuel du surf, Part four : La vague.

Le surfeur prend des milliers de vagues, il est primordial pour celui-ci de savoir les choisir en détectant leur potentiel. Ensuite, il reste à les lire avec justesse pour les exploiter au maximum et placer les manœuvres adéquates. La lecture de vague s’apprend au fil du temps et des sessions. Cependant, il est possible d’analyser le spot et ses vagues.

1. Pourquoi les vagues ouvrent ou ferment?
2. Les différentes parties de la vague

1/ Pourquoi les vagues ouvrent ou ferment?

La forme des vagues s’explique par certains facteurs que les jeunes entraînés sont capables de discerner. Ce tableau classe deux types de vague en fonction de deux caractéristiques: la houle et les bancs de sable.

Remarque: Le tableau énonce des généralités et n’est pas une vérité absolue.

Capture d’écran 2016-08-08 à 13.19.57gauche

2/ Les différentes parties de la vague:

La vague est composée de plusieurs parties:

  • Le curl: zone où se trouve la puissance de la vague. Le surfeur y fait des manœuvres, s’en sert pour prendre ou reprendre de la vitesse.

Exemple de manoeuvre: tube, layback, 2ème partie du cut back

  • L’épaule: zone à l’opposée du curl avec peu de puissance. Cependant, on peut y faire des manœuvre.

Exemple de manoeuvre: première partie du cut back.

  • La trimeline: ligne imaginaire sur laquelle le surfeur peut générer le plus de vitesse. En imaginant que la vague soit découpée en trois parties dans la hauteur, la ligne se trouve au 2/3 en partant du bas de vague.

Exemple de manoeuvre: une prise de vitesse parfaite consiste à slalomer autour de la trimeline.

  • La lèvre: crête de la vague sur laquelle on s’appuie pour faire des manœuvres. Exemple de manoeuvre: roller, reentry, floater.

différentes zones de la vague

Vous connaissez maintenant les vagues, vous savez les lire, les analyser, alors à l’eau !

Enfin encore faut-il avoir le matériel adapté ! Et pour choisir sa planche c’est encore toute une histoire compliquée de shape, d’épaisseur, de tails …

Alors c’est décidé, la semaine prochaine on vous aide à trouver votre planche pour vos futures sessions !

Comments

  1. david

    Bonjour et merci Adrien pour ces précieuses informations.
    Comment faire pour reconnaître une vague qui ferme assez longtemps avant … (que ce ne soit trop tard:))? j’imagine que l’expérience joue mais est-ce qu’il y a une astuce, un truc, n’importe quoi qui peut faciliter cet apprentissage ?

    merci,

    David

    • Adrien

      Bonne question mon petit David!!!

      Pour analyser une vague quand elle arrive sur toi, il faut la regarder de droite à gauche sur une distance de 30 mètres.
      Si la vague a la même forme et la même hauteur sur toute cette longueur, tu peux être sûr qu’elle va fermer donc pas de possibilité d’aller à doigte ou à gauche.
      Par contre, si la vague a une différence de hauteur, c’est le signe que la vague ouvrira vers le côté le moins formé.

      A cette petite explication théorique s’ajoute la partie pratique alors fonce à l’eau!!

  2. David

    J’étais sûr que tu allais avoir la réponse que je n’ai pas trouvée sur internet. Il me tarde de pratiquer ça. peut être dans le cadre d’un cours la semaine prochaine si tu as de la place.
    Merci !!!

Submit a Comment

Posted By

Categories